4 Mai

Les acheteurs sont toujours prêts à devenir propriétaires d’une maison en vente au pays de Gex

Vous aviez une maison à vendre au Pays de Gex ? La vente était quasiment conclue ? Vous vous interrogez quant aux conséquences du confinement sur les projets immobiliers des Français ? Ceux qui avaient des désirs d’achat ont-ils l’intention d’aller jusqu’au bout ? Les acheteurs seront-ils toujours au rendez-vous après le 11 mai ? Faisons le point grâce à une étude réalisée par des experts de l’immobilier !

La première bonne nouvelle en cette période inédite de pandémie, c’est que les Français ont la volonté de finaliser leur projet immobilier à l’issue du confinement. Même s’ils sont près de 8 sur 10 à reconnaitre que le confinement a ralenti (pour 43% d’entre eux), voire arrêté (45%) leur projet, seuls 13% des personnes interrogées estiment que leur projet immobilier ne pourra pas se finaliser à l’issue du confinement.
En ce qui concerne la durée estimée de finalisation, ils sont près de 40% à penser pouvoir mener leur projet immobilier (achat, vente, location, investissement locatif) dans une période de 3 à 6 mois.

Plus de la moitié des personnes interrogées continuent de scruter les annonces
Dans la continuité de la dynamique recensée auprès des personnes ayant un projet immobilier, on remarque que plus de 60% d’entre eux poursuivent la consultation des annonces immobilières en ligne. Même si le confinement a de facto mis en pause les visites physiques, il n’en reste pas moins que les sondés avancent dans leurs recherches immobilières sur les portails immobiliers, avec la consultation régulière des annonces en ligne.

Le confinement et les gestes barrières impératifs et nécessaires de distanciation sociale ont certes reporté l’avancée du projet immobilier pour 59% des sondés (notons que 41% des personnes interrogées estiment que le confinement n’a pas reporté leur projet en cours), mais cela n’entrave pas outre mesure la volonté des acheteurs et investisseurs fonciers de poursuivre les recherches.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée