7 Fév

Le point sur les recommandations du HCSF pour l’achat d’un bien immobilier à Ferney-Voltaire

Vous aimeriez acheter un bien à Ferney-Voltaire ? Dans cas, les recommandations émises par le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) sur la politique commerciale des banques vont-elles jouer contre vous ? En effet, dans le cadre de sa mission qui consiste à veiller à la stabilité du système financier français, le HCSF a recommandé aux banques une prudence accrue dans l’octroi de prêt avec deux recommandations majeures : limiter le taux d’endettement à 33 % et la durée des crédits accordés à 25 ans.

Concernant le taux d’endettement, les banques y sont particulièrement vigilantes et beaucoup ne dépassent d’ores et déjà pas le seuil de 30 % d’endettement, notamment pour les revenus modestes. D’ailleurs, selon l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution), le taux d’effort moyen est de de 29,95 % (données de septembre 2019). Et si le taux d’effort est légèrement supérieur pour les primo-accédants (30,07 %), il reste inférieur au seuil des 33 %.

Finalement en 2020, les interrogations portent davantage sur les prêts sans apport qui pourraient être davantage limités. Les banques pourraient anticiper la mise en place des accords de Bale IV en réduisant ce type de crédits considérés comme plus risqués et donc les contraignant à avoir davantage de fonds propres, avec un coût plus élevé pour elles.

« Selon nous, le crédit immobilier en France est octroyé de manière prudente. Les banques sont très attentives au niveau de revenus de l’emprunteur, la tenue de ses comptes, son taux d’endettement, son reste à vivre, l’apport injecté dans le projet, mais aussi l’épargne résiduelle ainsi que le bien financé, de façon à ce que le risque de défaut soit quasi nul, explique Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer. La légère remontée des taux que nous constatons depuis maintenant quelques semaines devrait en outre permettre aux banques de reconstituer leur marge et permettre une couverture appropriée des coûts et risques, comme demandé par le HCSF. Nous sommes confiants sur la poursuite d’une activité saine en matière de production de crédit en 2020. »

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée