26 Jan

Il existe toujours des solutions pour acheter un appartement en vente à Ferney-Voltaire !

Vous aimeriez acheter un appartement à Ferney-Voltaire, mais votre dossier est fragile ? Votre situation professionnelle est précaire et votre reste à vivre n’est pas suffisant ? Ne soyez pas inquiet pour autant ! Il y a des solutions…

Alors que les courtiers publient régulièrement leurs barèmes de taux et les « chouchous des banques », soit ceux qui obtiennent les conditions les plus avantageuses (plus compliquée compte tenu des volumes de prêts importants déjà accordés), intéressons-nous aux emprunteurs les plus difficiles à financer « sur le papier », mais qui ont tout de même pu obtenir un prêt immobilier.

De qui s’agit-il ?
Ce sont essentiellement des emprunteurs en intérim, CDD, des co-emprunteurs sans emploi, ou avec un problème de santé, des projets sans apport ou avec très peu, des emprunteurs seuls avec des revenus peu élevés.

« Notre métier de courtier n’est pas seulement de négocier le taux le plus bas pour les profils les plus recherchés par les banques, analyse Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer. Nous avons chaque jour des particuliers qui viennent nous voir avec l’envie de devenir propriétaires, même s’ils ont bien conscience que compte tenu de leur profil, cela sera sans doute compliqué. C’est en effet un parcours semé d’embuches, mais nous sommes là pour défendre leurs dossiers en mettant en avant les atouts qui nous permettront de convaincre la banque et de leur trouver ainsi une solution pour qu’ils puissent enfin concrétiser leur projet ! C’est tout ce qui compte pour eux, bien au-delà du taux qu’ils obtiendront.»

Et c’est ainsi qu’à Firminy, un couple, 1 CDI et 1 sans-emploi, 35 ans, avec 4 enfants et un salaire 2 500 €/mois, sans apport et pas d’épargne, a obtenu un prêt de 180 000 € à 1,40 % sur 25 ans. A Maubeuge, un célibataire de 28 ans, intérimaire depuis 2011, avec un revenu de 1600 € en moyenne et 5 000 € d’apport, a obtenu un prêt de 113 000 € à 2 % sur 25 ans !

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée